David Walters

Le thème du titre indique tout de suite la position de ce jeune chanteur et compositeur qui a rejoint l'équipe de ¡YA BASTA! en 2002. "Awa"Signifie" non "aux Antilles ..."Mais ça»s un refus positif, comme un chemin de vie qui vous maintient sur la bonne voie et ouvert à de nouveaux, des gens biens, pour que de bonnes choses émergent."

Par dessus tout, cette introduction révèle les multiples sources du gumbo original composé par ce jeune compositeur: saturation électronique, racines rythmiques, fil mélodique… Et puis le classique caribéen, "Mois Bon Dyé”Par le fondateur Franz Casseus, un compositeur haïtien qui a laissé une marque claire dans l'esprit du tropique.

Un exil intérieur, DAVID WALTERS donne une version allégée, simplement habillé avec quelques boucles soyeuses. Entre les lignes de ce texte aigre-doux, le jeune homme se situe dans la longue histoire des auteurs-compositeurs antillais, dont il est sans aucun doute un héritier, à la fois en termes de thèmes - avec une conscience claire - et de la musique - franchement créolisé.